Cuisiner le chevreuil

Cuisiner le chevreuil
Cuisiner le chevreuil

Dès les débuts de la colonie, les colons doivent se nourrir des produits de la chasse pendant la saison hivernale. Ils ont appris des amérindiens quels sont les gibiers comestibles de l’Amérique et la façon de les chasser. On capturait les gros gibiers comme le chevreuil en tendant des collets à gros gibier ou en le pourchassant dans la neige abondante qui rendait les déplacements de l’animal plus difficiles.
De nos jours, c’est principalement dans les régions du sud du Québec et de la rive sud du fleuve Saint-Laurent qu’on chasse La chair du chevreuil a un goût assez prononcé et se marie bien avec des aromates au goût relevé comme du vin rouge, de l’ail, du poivre et du thym. Pour bien savourer le chevreuil, il est préférable de faire cuire mi-saignant (de couleur rosée) les pièces tendres et les grillades. La chair du chevreuil refroidit rapidement et c’est pourquoi il est primordial de le servir dans des assiettes préchauffées. En refroidissant, les matières grasses contenues dans la chair du chevreuil altère la texture et le goût. Pour les amateurs de chasse au chevreuil et les chanceux qui en ont reçu en cadeau voici une recette de steak de chevreuil.
 


Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


Recevez les nouvelles recettes, articles et conseils en primeur!

Inscrivez-vous à mon infolettre !