Plaisirs de pommes

Attendre s.v.p ...

Évaluez!

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Mon plaisir a commencé avec la boîte de pommes Mc Intosh fraîches que ma mère plaçait au frais dans la véranda. En quittant la maison pour me rendre à l’école, je choisissais deux belles pommes, une pour la route et l’autre pour la collation.

Plus tard, dans les premières années de mon mariage, ma grand-mère Anna Mongrain me faisait parvenir une grosse boîte de pommes par l’entremise de ma tante Marie. Surprise de recevoir une telle quantité de pommes pour une si petite famille, tante Marie m’expliqua qu’il suffisait de les laisser dans ma véranda et de les recouvrir d’une épaisse couverture pour les conserver jusqu’à la période des Fêtes! Elle avait tout à fait raison car depuis quelques années je les conserve jusqu’en février en les plaçant au réfrigérateur dans des sacs de magasins en plastiques épais. La pelure plisse parfois mais la chair de la pomme reste intacte.

À chaque année, on met en conserve de la compote de pommes et parfois du jus. Tout au long de l’automne et de l’hiver, je prépare nos desserts aux pommes préférés dont l’incontournable croustillant aux pommes, les tartes, les poudings et bien d’autres. Depuis une quinzaine d’années, j’utilise le merveilleux appareil épluche-supprime le cœur-tranche la pomme et c’est un des derniers gadgets qui sortirait de ma cuisine tant il simplifie la corvée. Une fois la pomme tranchée, je la coupe en deux et vérifie s’il reste des petits morceaux de cœur de pommes à supprimer à l’aide d’un petit couteau.

Faites vous plaisir en préparant ce gâteau et ce carré avec des pommes légèrement acidulées.

Allo, je suis Micheline

Partagez vos idées et vos commentaires avec moi et les autres visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

De délicieuses recettes directement dans votre courriel!

Abonnez-vous à mon infolettre

Vous aimerez aussi

Cuisiner les gros concombres

Au moment de récolter les derniers légumes de la saison, on découvre souvent des gros  concombres oubliés,  dissimulés sous le

Rhubarbe

Cuisiner la rhubarbe

La rhubarbe est originaire de Chine et la première mention de son utilisation remonte à l’an 207 avant Jésus-Christ. Elle fut introduite en Europe au 16 ème siècle par Marco Polo qui en apporta en Italie lors d’un voyage en Asie.

Cuisiner avec Micheline